Mars 2017 Imprimer

« J'avais eu pendant très longtemps le sentiment d'être quelqu'un de transparent, je n'étais pas au monde. Filmer quelqu'un, c'est aussi se donner au regard de l'autre, celui ou celle qu'on filme vous regarde. C'est une façon de ne pas se cacher. » (Leos CARAX)