Les destinées d'Asher
de Matan Yair

Israël (VOSTF) - Mars 2018.
dure : 1h28mns - tout public

Film ACID - Cannes 2017
Printemps Ô Proche-Orient 2018

Dès l’école primaire, puis au collège et au lycée, Asher, 17 ans, a toujours été un fauteur de troubles impulsif. Il a du mal à se concentrer en classe, est sujet à des accès de colère et de violence. Il est toutefois également doté d’un grand charme et se montre extrêmement débrouillard. Son père, très strict, le considère comme son successeur naturel qui reprendra l’affaire familiale d’échafaudages, mais Asher trouve un autre modèle masculin en la personne de son professeur de littérature, Rami, et noue avec ce dernier une relation très particulière. Déchiré entre ces deux mondes, Asher se cherche une autre vie et une nouvelle identité. Une tragédie soudaine le soumet à une ultime épreuve qui forgera sa maturité.

Le surgissement d’un drame qui affectera profondément Asher et la manière dont le cinéaste négocie ce virage étonne par un sens de la réinvention permanente où aucun événement ne se laisse anticiper. (Le Monde)

Dans une société israélienne masculine (Asher est sans mère et sans vraie copine), Matan Yair signe un premier long métrage extrêmement prometteur, tout en violences secrètes et en hypocrisies cachées. (Télérama)

Un bijou naturaliste. (L’Humanité)



Horaires des sances
mercredi 16/5/2018 11h00
jeudi 17/5/2018 14h00
vendredi 18/5/2018 14h00
samedi 19/5/2018 16h00
dimanche 20/5/2018 11h00
lundi 21/5/2018 18h00
> retour